Carnet Joaillier - Jessica Troisfontaine X Douze Paris

 

Quelques mots sur moi…

 

Je m’appelle Jessica Troisfontaine, j’ai bientôt 30 ans et je suis la fondatrice de Septem, une marque de prêt-à-porter spécialisée dans les combinaisons et un média d'inspiration pour aider les femmes à « prendre le pouvoir » sur leur vie, peu importe ce que cela signifie pour elles.

J’ai grandi en Belgique où j’ai été éduquée à la rigueur mais aussi aux belles choses. J’espère avoir hérité de ma maman un peu de son élégance - c’est en tout cas d’elle que je tiens mon amour pour les bijoux.

 

Mon premier souvenir joaillier…

 

Un bracelet en or jaune sur lequel ma maman ajoutait tous les ans des « charms »... Le mot anglais est plus poétique que « breloques », non :) ?

À chaque grande occasion,  le bracelet se voyait complété d’un nouveau porte-bonheur en forme de cœur, de trèfle à quatre feuilles, de chausson de danse... Dont j’imaginais que les pouvoirs magiques venaient s’ajouter à ceux des autres.

Comme toute cette petite famille a fini par être assez nombreuse à mon poignet, je devais faire à peu près le même tin-tin qu’Esmeralda quand je me déplaçais.

Je ne porte plus le bracelet par respect sonore vis-à-vis des gens qui m’entourent mais je le conserve comme étant le porteur d’autant de souvenirs précieux de mon enfance.

 

Si j’étais un bijou…

 

Le bracelet que ma maman m'a offert pour mes 25 ans : il s'agit de la pierre de la bague de fiançailles de ma grand-mère montée sur un fin bracelet en or jaune rigide. Il est délicat et poétique mais le style de la monture du précieux diamant dégage une impression de force et de confiance... C'est tout ce que j'aime !    

 

Dans ma boîte à bijoux, j’ai…

 

Pas une grande quantité de bijoux ! La plupart sont toujours sur moi. Je ne les enlève pas, y compris pour dormir, parce que je les considère comme des talismans et je n’ai aucune envie de m’en séparer pour rejoindre le pays des rêves !

Les bijoux qui sont dans ma boîte à bijoux (qui n’en est pas vraiment une, mais on va la considérer métaphysiquement), sont les pièces plus imposantes ou exceptionnelles que je porte pour des occasions uniquement : une bague en diamants noirs Ginette NY, une collier avec un pendentif « J » Céline aussi gros que ma main, des grandes boucles d’oreilles qui brillent...

 

Chez Douze Paris je veux…

 

J’adore la gamme « Marion » avec son motif rectangulaire tout en rondeurs (je suis fan des créoles et du bracelet).

Et mon grand coup de cœur : l'incroyable semainier... Les premières collection de Septem (qui signifie « sept » en latin) étaient des semainiers, avec une combinaison pour chacun des jours de la semaine. Alors décliner le concept en bague composée d’autant d'anneaux précieux, ça me fait forcément rêver :)