Carnet Joailler – Emilie Bouguereau X Douze Paris

Quelques mots sur moi…
J’ai 28 ans, je vis à Paris et je suis artiste. Je peins des aquarelles et de la porcelaine. Suite à des études de stylisme/modélisme aux ateliers Chardon Savard j’ai travaillé comme styliste en maroquinerie pour différentes maisons. Cette expérience enrichissante s’est avérée toutefois assez frustrante. Je me suis aperçue qu’il était difficile pour moi d’être totalement épanouie en répondant créativement à un autre univers artistique que le mien. J’ai donc décidé de me consacrer entièrement à mes idées et mes dessins.

Ma toute première parure…
Mon tout premier véritable bijoux m’a été offert par ma mère, c’est un collier en or jaune avec un coeur en pendentif pavé de diamants. Je l’ai encore et le trouve toujours aussi joli.

Si j’étais un bijou…
Je serais certainement un piercing car j’en ai quantité aux oreilles. Une belle pièce originale en or jaune et pierres précieuses.

J’en porte…
Je suis très bijoux. Je porte donc de tout, des boucles d’oreilles, des colliers, des bagues et des bracelets. J’accumule plusieurs pièces assez fines. Tout est or jaune avec sur certaines pièces des pierres. J’aime les symboles, les médailles, les charms, les bijoux ethniques. Je n’hésite pas à transformer un bijoux que je ne porte plus ou d’en faire réaliser par mon joaillier. Parfois j’ai l’idée d’un bijoux en tête mais il est impossible à trouver alors je le dessine et le fais réaliser. J’ai un semainier de joncs que j’adore, je n’en trouvais pas d’aussi fin et étroit dans le commerce. Et j’attends en ce moment un bracelet gravé de symboles qui me parlent.

Dans ma boîte à bijoux…
Dans ma boîte à bijoux il y a un peu de tout. Des bijoux très actuels mais aussi des bijoux anciens achetés en salle des ventes ou chez des antiquaires par ma mère. J’ai également quelques pièces appartenants à ma grand-mère ou mon arrière grand-mère. Les bijoux chez nous c’est une histoire de famille. J’aime mélanger les styles et les bagues de famille ne font jamais vieillottes à mes doigts couverts de tatouages.

Chez Douze, je choisis
Sans hésiter une seconde le collier ou le bracelet Marion car j’adore la maille forçat !

Panier