L'interview Fanny B x Douze Paris

A l’occasion de la sortie de notre super collab’ avec la géniale Fanny B, nous lui avons posé quelques petites questions…

Peux-tu te présenter en quelques mots ? 

Je m’appelle donc Fanny, j’ai la trentaine et je vis dans le 11eme arrondissement depuis environ la moitié de ma vie. J’ai deux enfants qui sont bien sûr les plus mignons sur cette planète. J’ai fait 10 ans de beaux arts, des écoles d’art très très bien et dans ma première vie j’étais styliste. Sur une vaste blague pendant un apéro, j’ai ouvert un blog et c’est devenu mon métier depuis 12 ans.

Pourquoi avoir choisi Douze Paris pour cette collaboration ?

J’ai choisi Douze car Hermine est une femme fabuleuse hahaha ! Plus sérieusement, un soir j’ai rencontré Hermine dans un hôtel où elle faisait un événement et j’ai eu un coup de cœur pour la marque mais aussi pour Hermine. Son univers colle parfaitement bien avec le mien.  La qualité de ses bijoux, la finesse, l’éthique… Tout ceci fait que j’ai dit oui tout de suite pour collaborer avec elle. Quand je lui ai montré mes premières inspirations, nous étions de suite d’accord !

Quelles sont tes sources d’inspiration pour tes créations ?

Il y a souvent dans mes photos un côté clair-obscur : une main qui fait une ombre sur le visage, un bout de table dans le soleil, un coucher de soleil qui se termine. Quand j’ai commencé à chercher les couleurs des bijoux j’ai passé mon temps sur des photos de lune, de soleil, de peau nu, d’eau qui brille, de fruits coupés en deux… L’arc en ciel de pierres est devenu une évidence, partir de pierres bleues jusqu’aux jaunes en passant par les oranges. Une sorte de dégradé comme un coucher de soleil sur la mer. Et puis j’aimais la forme de l’œil. J’ai déjà pas mal de bijoux avec cette forme mais je voulais autre chose pour nous différencier…

Quelle est ta pièce favorite ?

Mmmmm c’est super dur de choisir mais je vais dire le collier. C’est la toute première pièce que Hermine m’a rapportée de l’atelier. Je l’ai essayé, elle m’a dit de le garder pour voir comment je me sentais avec, depuis je ne l’ai jamais enlevé. Je suis super fière de cette pièce !

Un mot pour la fin ?
Un mot pour la fin ? Hermine reste comme tu es, garde Douze à ton image, fine et créative, drôle et belle. Merci de m’avoir donné l’opportunité de créer les bijoux de mes rêves.