Histoires et légendes sur les pierres - Part I

Vous êtes adeptes des légendes et mythes sur les pierres ? Aujourd'hui, on vous en souffle quelques uns à l'oreille. Du diamant bleu maudit, au Koh-I-Noor, ces petites histoires du bijou n'auront plus aucun secret pour vous ! Vous êtes prêts ?


Le diamant Hope ou le plus gros diamant bleu du monde :

Le diamant Hope, plus communément appelé "Diamant de l'espoir" est réputé pour être maudit. En 1663, alors qu'il voyageait dans le Sud de l’Inde, Jean-Baptiste Tavernier, négociant en pierres précieuses, fit l’acquisition de ce diamant. La légende raconte qu’il a été volé sur une statue de la déesse Sitâ et que sa malédiction vient de ce crime. Mais cela n’a jamais été réellement prouvé. Ensuite, il se raconte que tous ses propriétaires ont connu une fin tragique. Il est possible que James Cameron ait puisé son inspiration de ce diamant pour son film Titanic, réalisé en 1997 avec le cœur de l’Océan. Il est aujourd'hui exposé au Musée d’Histoire Naturelle de Washington depuis 1958. Ce magnifique diamant est désormais très connu et représente l’objet d’art le plus vu au monde après la Joconde de Léonard de Vinci. Ça vous a plu ? Vous en voulez d'autres ?


La vallée des diamants :

La vallée des diamants c'est l'histoire d'un explorateur, Alexandre le Grand qui rapporta des diamants d'une vallée profonde et protégée par des serpents et des oiseaux gigantesques appelés "roc". La légende raconte que ces serpents avaient le pouvoir de changer les hommes en pierre. Mais c'est le héros de celle-ci qui les pétrifia grâce à des miroirs réfléchissant leurs regards maléfiques. Pour atteindre les pierres précieuses, il s'est aidé des oiseaux. Accompagné par ses hommes, il lança de la viande fraîche au fond de la vallée tapissée de diamants. Les oiseaux, alléchés, s'emparèrent de ces appâts et saisirent les diamants dans leurs serres. Ensuite, les hommes suivirent les oiseaux et ramassaient les pierres qu’ils perdaient dans leur envol. Vous l'avez compris, la légende sur la vallée des diamants détient mille et une versions différentes, comme celle de Sindbad le marin, dans les Mille et une nuits, ou celle de Marco Polo. Pierre sacrée, le diamant incarne une multitude de symboles ! 

Le Koh-I-Noor ou "La Montagne de lumière": 

Joyau de la couronne britannique, le koh-I-Noor est un diamant de 109 carats. Son nom signifie la "Montagne de lumière" en indien. Il a la réputation de porter malheur aux hommes (mais pas aux femmes) qui le porteraient. En 1849, les anglais qui étaient à cette époque sous l’égide de la Compagnie des Indes, s’emparèrent de la région du Panjab où ils découvrirent le diamant. C'est la reine Victoria qui reçut ce magnifique cadeau. Pour rendre la pierre encore plus brillante, la reine d’Angleterre le fit retaillé. Le Koh-I-Noor est aujourd'hui au coeur de la couronne de la famille royale, mais il ne peut être porté que par une femme pour respecter le souhait de la reine.

Nous espérons que ces petites histoires et anecdotes du bijou vous auront plu autant qu'à nous. Mais nous promis, nous n'avons pas jeté de mauvais sorts sur nos bijoux, bien au contraire, nous souhaitons que vous les portiez comme des grigris qui vous portent chance !